La mort péritanale, c'est  quoi ?

La mort périnatale peut survenir en cours de grossesse, à la naissance, dans les heures qui suivent ou durant les 7 premiers jours de vie, selon OMS.

Une grossesse, c’est l’attente d’un « heureux événement ». Et, soudain, dans ce contexte de transmission de la vie, la mort surgit. Une perte périnatale entraîne un vrai deuil, quelque soit le terme de cette grossesse d'ailleurs ! Et s’il n’est pas exactement comme les autres deuils,  il n’en est pas moins semblable de part son déroulement. Le processus de deuil comporte diverses étapes : phase de choc et de sidération, le déni puis l’acceptation progressive de la réalité, l’expression d’émotions (colère, tristesse, culpabilité), dépression et réorganisation.


aaaa.JPG

Le deuil périnatal est différent des autres de part sa nature. En effet, les parents perdent quelqu’un qui n’a pas ou peu vécu et qui n’a pas (ou peu) eu d’existence autonome. C’est dans cette réalité, cette dimension du non-accomplissement d’une vie, d’une perte, non pas d’un passé commun mais d’un avenir possible, que réside sa spécificité et sa complexité.(Source : la place des anges)..Je rajouterai que malgré ces spécificités, il n'en ai pas moins douloureux. Il ne doit pas être passé sous silence, on ne doit pas oublier cet enfant comme on n'oublie jamais un grand-parent par exemple. Les souvenirs sont différents mais bien ancrés. Ne passez pas sous silence la perte d'un enfant né sans vie, ou décédé pendant ou après la naissance. Car il occupera toujours une place dans le cœur de ses parents (mais pas que...)..Partageons cet article pour qu enfin tout le monde sache que cela existe ! Et qu il existe des mots pour le qualifier "le deuil périnatal", et qu il ai enfin une place dans notre société..(Photo des 3 mois de grossesse. "Il y a 3 coeurs dans mon coeur" disait mon mari).